Centre de Ressources et d’Informations Patients sur les infections pulmonaires à MNT

Ligne Patients/ Aidants MNT 07 80 99 42 72

Si on traite, ça se passe comment ?

Le traitement des infections pulmonaires à mycobactérie non tuberculeuse n’est pas systématique. Si votre médecin vous propose un traitement, celui-ci reposera principalement sur une combinaison d’antibiotique, qui pourra, dans certain cas être accompagné d’un geste chirurgical.

La première chose à savoir est que, quel qu’il soit, pour traiter les infections à mycobactérie non tuberculeuse, la thérapeutique sera longue (très longue).

On part pour combien de temps de traitement alors?

On a l’habitude de dire que le traitement doit être maintenu 12 mois après la négativation des cultures. La “négativation” est l’absence de multiplication de la mycobactérie sur les prélèvements de crachats faits au cours de votre suivi. Mais le traitement peut être maintenu jusqu’à 18 mois après la négativation !

traitement antibiotique si on traite
.

Classiquement, si le traitement est bien suivi, on peut considérer que les symptômes s’amendent dans les 3 à 6 mois et que les prélèvements doivent être “négativés” dans les 12 mois.

Avec une simple addition, on voit que l’on peut arriver à près de 2 ans à 2 ans et demi de traitement !

Comment s’organise la surveillance ?

L’examen des crachats devrait au minimum être effectué un, trois, six, neuf et douze mois après le début du traitement. Mais rien n’empêche d’en faire plus ! 

On parle de guérison lorsque les prélèvements restent négatifs 3 ans après la fin du traitement. Cela signifie qu’après la fin du traitement il y aura encore un suivi avec prélèvements réguliers.

La surveillance, au-delà de l’efficacité, vise à contrôler également les éventuelles toxicités possibles des médicaments (sur l’œil, le foie, le rein, le cœur entre autres). 

Oui, les médicaments présentent TOUS une ou des toxicités (même les médicaments en vente libre). Il faut donc toujours faire attention. Mieux on connaît les médicaments, mieux on contrôle ces effets indésirables pour que le traitement se déroule le plus tranquillement possible.

Lorsque l’on évoque les médicaments en vente libre, il faut aussi penser à ce que l’on appelle les « interactions médicamenteuses ».

Les interactions médicamenteuses? De quoi s’agit-il ?

Les médicaments sont des produits chimiques.

ça tout le monde le sait!

Ils agissent à différents endroits de l’organisme. Lorsque l’on additionne les prises de médicaments, il est possible que certaines molécules modifient l’action des autres. Conséquence possible, ce que l’on pensait être efficace peut devenir inefficace, certains effets indésirables peuvent devenir plus importants etc.

Ces phénomènes pouvant avoir des conséquences sur votre prise en charge et l’efficacité d’un traitement déjà compliqué.

Il n’y a qu’une règle à retenir : ne prendre aucun médicament (même en vente libre) sans en avoir parlé à votre médecin !

Le geste chirurgical

Dans certain cas précis, la chirurgie peut venir compléter le traitement antibiotique. Attention, on dit bien compléter et pas remplacer !

Le geste chirurgical n’est envisagé que dans des situations précises que votre médecins évaluera et discutera avec vous le cas échéant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Finalité de traitement des données collectées

ACTIF SANTÉ
9 rue Mathurins Régnier 75015 Paris

Association loi 1901 J.O du 01/03/03   N° Siret 44830115000075
Association agréée « Représentation nationale des usagers du système de santé »

1. FINALITÉ
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé pour les finalités des traitements suivants :
– envoie de la newsletter
– informations sur les nouvelles actions de l’association

2. DESTINATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Les données collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants : responsable du traitement désigné par le conseil d’administration . En aucun cas ces données ne seront partagées ou cédées ou vendues à des tiers.

3. DURÉE DE CONSERVATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Les données collectées seront conservées pendant la durée prévue par le responsable du traitement (un an après la fin de non renouvellement de votre accord)

4. RECTIFICATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Droits des personnes concernées Vous pouvez accéder aux données vous concernant et en obtenir une copie(article 15 du RGPD), obtenir la rectification de données inexactes ou incomplètes(article 16 du RGPD), vous opposer au traitement de vos données dans les conditions prévues par l’article 21 du RGPD etobtenir l’effacement de celles-ci dans les conditions prévues par l’article 17 du RGPD. Vous disposez dans certains cas d’un droit à la portabilité (article 20 du RGPD)et à la limitation du traitement dans les conditions prévues par l’article 18 du RGPD.6.RéclamationSi vous estimez que le traitement de vos données effectué par nous constitue une violation du RGPD, vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNPD(www.cnpd.lu).