Les rifamycines sont une famille d’antibiotique également utilisés dans le traitement de la tuberculose. Dans le cas des infections pulmonaires à mycobactérie non tuberculeuse, ils nécessitent d’être utilisés en association. En terme de tolérance, au delà de l’atteinte hépatique, il peut y avoir des troubles gastro-intestinaux, une somnolence ou des céphalées par exemple.

Il s’agit d’antibiotiques qui feront certainement partie de la combinaison thérapeutique que votre médecin va vous prescrire.

Ces antibiotiques (groupe d’antibiotiques dans lequel on peut trouver la rifampicine ou la rifabutine par exemple) agissent en empêchant la croissance des bactéries. Si l’on veut faire un peu de science tout en restant simple, ces antibiotiques bloquent la multiplication des gènes (les chromosomes) des bactéries.

Le plus souvent c’est par voie orale qu’il faudra les prendre, mais en cas de besoin il existe aussi des formes par voie Intraveineuse.

Comme toujours, il faut faire attention aux interactions avec les autres médicaments et donc, ne rien prendre sans en parler à votre médecin pour éviter les problèmes (soit de tolérance, soit d’efficacité du médicament)

En ce qui concerne la tolérance de ces médicaments justement, il faudra certainement surveiller le fonctionnement de votre foie. Vous pourriez ressentir des troubles digestifs et éventuellement une somnolence. Attention donc si vous envisagiez de prendre votre voiture, faites-vous conduire !

Tout au long du traitement votre médecin vous suivra et prévoira certainement des prises de sang régulières pour s’assurer que tout va bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.