Centre de Ressources et d’Informations Patients sur les infections pulmonaires à MNT

Ligne Patients/ Aidants MNT 07 80 99 42 72

Les facteurs de risque

Les Mycobactéries Non Tuberculeuses sont présentes dans l’environnement (terre, eau…). Si tout un chacun peut se retrouver contaminé, un certain nombre de pathologies pré-existante (DDB, BPCO, mucoviscidose…) facilitent l’infection par ce type de germe , tout comme certains facteurs environnementaux, thérapeutiques ou individuels.

Si les Mycobactéries Non Tuberculeuses (MNT) sont des agents pathogènes que l’on retrouve dans l’environnement, un certain nombre de facteurs de risque peuvent favoriser l’apparition d’une maladie pulmonaire due à ces germes.

Des facteurs environnementaux peuvent également favoriser ce type d’infection :

  • un environnement humide
  • la vie à proximité de plans d’eau (lacs, océans) ou d’eaux particulièrement troubles,
  • une profession ou un passe-temps qui exposent aux sols (plus particulièrement les sols à pH bas, les sols riches en tourbe ou riches en cuivre, sodium et manganèse).

Et, à ne pas oublier, un domicile chauffé par de l’eau à haute température. En effet, les Mycobactéries Non Tuberculeuses résistent aux désinfectants tels que le chlore par exemple mais également aux températures utilisée classiquement pour le chauffage !

Sur le plan individuel il apparaît que les femmes ménopausées ou les personnes âgées de plus de 65 ans (indépendamment de la présence de pathologie sous-jacente) soient plus à risque de contracter une infection pulmonaire à mycobactérie non tuberculeuse.

Des maladies préexistantes (ou comorbidités) peuvent rendre plus sensible à ces infections, comme par exemple

  • les bronchectasies (DDB)
  • les Bronchopneumopathie Chronique Obstructives (BPCO)
  • l’emphysème
  • la fibrose pulmonaire idiopathique
  • ou des pathologies génétiques comme
    • la mucoviscidose
    • le déficit en Alpha-1 antitrypsine
    • la dyskinésie ciliaire primitive

Enfin, des traitements peuvent aussi créer un terrain favorisant. Les traitements immunosuppresseurs comme les chimiothérapies, les corticoïdes ou les traitements utilisés contre certaines pathologies comme le psoriasis, la maladie de Crohn ou les rhumatismes articulaires.

Et bien sûr, les pathologies pulmonaires liées au tabagisme. sont des facteurs de risque. Donc, on s’arrête de fumer (et le plus tôt possible) !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Finalité de traitement des données collectées

ACTIF SANTÉ
9 rue Mathurins Régnier 75015 Paris

Association loi 1901 J.O du 01/03/03   N° Siret 44830115000075
Association agréée « Représentation nationale des usagers du système de santé »

1. FINALITÉ
Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé pour les finalités des traitements suivants :
– envoie de la newsletter
– informations sur les nouvelles actions de l’association

2. DESTINATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Les données collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants : responsable du traitement désigné par le conseil d’administration . En aucun cas ces données ne seront partagées ou cédées ou vendues à des tiers.

3. DURÉE DE CONSERVATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Les données collectées seront conservées pendant la durée prévue par le responsable du traitement (un an après la fin de non renouvellement de votre accord)

4. RECTIFICATION DES DONNÉES COLLECTÉES
Droits des personnes concernées Vous pouvez accéder aux données vous concernant et en obtenir une copie(article 15 du RGPD), obtenir la rectification de données inexactes ou incomplètes(article 16 du RGPD), vous opposer au traitement de vos données dans les conditions prévues par l’article 21 du RGPD etobtenir l’effacement de celles-ci dans les conditions prévues par l’article 17 du RGPD. Vous disposez dans certains cas d’un droit à la portabilité (article 20 du RGPD)et à la limitation du traitement dans les conditions prévues par l’article 18 du RGPD.6.RéclamationSi vous estimez que le traitement de vos données effectué par nous constitue une violation du RGPD, vous pouvez introduire une réclamation auprès de la CNPD(www.cnpd.lu).