CLArithromycine versus AZIthromycine dans le traitement des infections pulmonaires du complexe Mycobacterium Avium (MAC) (CLAZI).

Sponsor:Centre Hospitalier Universitaire, Amiens

Bref résumé:

Les infections pulmonaires à MAC sont un problème de santé publique croissant. Les recommandations ATS / IDSA 2007 pour le traitement de ces infections mycobactériennes non tuberculeuses recommandent l’utilisation d’un macrolide ou d’un azalide (clarithromycine ou azithromycine), de la rifampicine ou de la rifabutine et de l’éthambutol.

Pour les infections disséminées à MAC, plusieurs études ont comparé des combinaisons contenant de la clarithromycine ou de l’azithromycine et n’ont trouvé aucune différence significative d’efficacité. Aucun essai contrôlé randomisé n’a été réalisé pour les infections pulmonaires pour comparer la clarithromycine et l’azithromycine en termes d’efficacité. La clarithromycine est souvent utilisée comme traitement de première intention en France, mais sa tolérance est souvent mauvaise, notamment en termes de risque d’hépatite, de goût métallique dans la bouche, de nausées ou de vomissements, et elle interagit avec de nombreux médicaments via le cytochrome p450. En particulier, il augmente la toxicité de la rifabutine, notamment en termes d’uvéite. L’azithromycine a moins d’effets secondaires, en particulier moins de toxicité digestive et d’interactions médicamenteuses que la clarithromycine.

L’hypothèse est donc que l’efficacité de l’azithromycine serait non inférieure par rapport à celle de la clarithromycine.

Identifiant ClinicalTrials.gov: NCT03236987
source : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03236987
(traduction google)
Statut de recrutement : Recrutement
Première publication : 2 août 2017
Dernière mise à jour publiée : 20 juillet 2020

Si vous souhaitez plus d’information, contactez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.